Oiseaux

Le Tichodrome échelette observé à Chartres

 

  Si vous passez du côté de

 Chartres, n’hésitez pas à

 faire un détour et vous 

 rendre au pied de la  

 cathédrale, vous pourrez

 sans doute avoir la chance

 d’observer le tichodrome

 échelette !

Nous avons pu l’admirer dimanche dernier en fin de matinée ( voir les photos de Corinne ici ).

Pour rappel, cet oiseau de la taille d’un moineau fréquente les massifs montagneux (Alpes, Pyrénées, Jura…) et particulièrement les falaises d’où la difficulté pour l’observer dans mon milieu naturel.
Heureusement en hiver, il descend vers des massifs moins élevés, il peut alors s’éloigner considérablement des montagnes et il arrive donc de l’observer en ville sur des constructions comme des châteaux, des cathédrales, des clochers…
D’après ce que l’on a entendu, il avait été vu à Chartres pour la dernière fois en 1999, j’ai retrouvé une trace de son observation plus ancienne : 1996 (voir fichier joint).
Nous avons remarqué qu’il se nourrissait d’arachnides et d’insectes qu’il va chercher avec son long bec entre les pierres de l’édifice ; en raison de son mode de vie et des difficultés pour l’observer son régime alimentaire reste mal connu en hiver.
Le mâle est plus contrasté que la femelle avec notamment la gorge noire en période nuptiale, le spécimen observé a la gorge blanche mais à cette période de l’année, je ne sais pas si cela permet de dire qu’il s’agisse d’une femelle ???
Voici d’autres noms qu’il se voit également attribué :
•       oiseau-papillon ;
•       pic de murailles ;
•       pic d'araignées ;
•       grimpereau de rocs ;
•       grimpereau de rochers ;
•       picchion de murailles ;