Observations

Blongios nain au parc du Sausset

Le Blongios nain (Ixobrychus minutus) est le plus petit des hérons que l’on puisse observer en Europe, il passe l’hiver en Afrique et arrive vers la deuxième partie du mois de mai dans nos régions pour se reproduire.

Son habitat se situe dans les roselières jouxtant des zones humides, ces milieux lui permettent de réaliser son nid au cœur de la roselière et de trouver sa nourriture dans les plans d’eau.

L’espace du marais au Parc du Sausset offre ces conditions favorables pour accueillir le Blongios.

Cette année au moins un couple nicheur s’est installé dans cette zone du parc, à savoir que les estimations font état d’environ 500 couples nicheurs en France seulement.

Actuellement on peut observer les déplacements de 3 juvéniles au sein des roselières du Sausset, très rapidement ils ont pu quitter le nid et s’agripper aux tiges des roseaux. Les adultes réalisent régulièrement des allers et retours apportant à ces jeunes affamés leur pitance constituée de poissons, têtards, insectes aquatiques ou mollusques …

Les Blongios nains regagneront leurs quartiers d’hiver à partir de la fin août, cette migration continuera en septembre et se terminera au plus tard en octobre.

Voici quelques photos réalisées cet été au Parc du Sausset, vous pourrez constater les différences entre le mâle reconnaissable à son dos noir, la femelle à son dos plus clair brun et les juvéniles dont le plumage est fortement rayé. Cliquer ici

Les attitudes typiques du Blongios nain se tenant à mi hauteur sur les roseaux ou se redressant pour se confondre dans la végétation en cas de danger sont également visibles sur ces clichés.