Comptes-rendus de sorties

Les orchidées et biodiversité à Bellefontaine

Cette visite au site de Bellefontaine (Val d'Oise) n'avait pu avoir lieu l'année dernière, faute de dates disponibles. Cette année, elle tombe le 1er juin, ce qui à priori est une date favorable. Nous étions 8 prêts à rechercher les plantes mythiques cette année. (voir ICI les orchidées photographiées par Michel Auriac)

  rhinanthe crête-de-coq

Départ donc du parking par un chemin encaissé entre deux talus qui offrent un petit refuge à plusieurs fleurs sauvages comme les silènes (Silene inflata) ou le compagnon blanc (Melandrium album ): la proximité de ces 2 espèces sur ce site permet d'apprendre rapidement à les distinguer l'une de l'autre. Il y a aussi de nombreuses graminées, des campanules (Campanula rapunculus), et aussi le rhinanthe ou cocriste (Rhinanthus alectorolophus), plante semi-parasite. Toutes ces plantes sont très menacées par les traitements visiblement administrés aux champs de maïs de part et d'autre du chemin.

Un peu plus haut, voilà le petit bois qui abrite habituellement le plus grand nombre d'espèces d'orchidées. Sitôt la lisière franchie, on se rend compte de la présence du cytise (laburnum anagyroïdes), arbuste nettement calcicole, donc le terrain est à priori favorable à beaucoup d'orchidées. Et en effet, il n'y a pas besoin de chercher longtemps pour trouver les premières espèces: orchis pourpre(orchis purpurea), en fin de floraison , ophrys mouche (ophrys muscifera), platanthères (platanthera chloranta),listères (listera bifolia), néottie nid d'oiseau (neottia nidus-avi), et les plus prestigieuses céphalantères blanches (Cephalanthera damasomium) et limodores abortifs (limodorum abortivum); exceptionnellement, ces derniers sont tous en train de s'ouvrir, déployant leurs magnifiques fleurs bleues ou violacées, les photographes se régalent!

Il y a encore d'autres sites à orchidées dans le secteur, notamment une petite prairie qui abrite habituellement  différents orchis comme l'Orchis militaire ou l'orchis singe, mais malgré toutes nos recherches, nous n'avons pas pu en trouver, il semble qu'ils n'aient pas voulu se montrer cette année. Cependant, il y a sur le bord du chemin quelques beaux orchis boucs (Himantoglossum hircinum ).

Un petit bois un peu plus loin a pour pensionnaires quelques Daphnés (Daphne laureola), un arbuste aux branches extrêmement molles et flexibles et de nombreuses Néotties que nous avons déjà vues plus tôt. Il y a aussi en lisière une belle station d' Hippocrépis (Hippocrepis comosa ), une petite fabacée à fleurs jaunes.

Les insectes sont également de la fête :

 Phalène blanche                                                                                 Phalène ornée

 

    

Procris                                                                                                   Cétoine dorée

 

Voilà, il est temps de prendre le chemin du retour à travers une prairie aux belles graminées, en cours de route nous pouvons observer une touffe de ceraiste tomenteux (Cerastium tomentosum), probablement échappée d'un jardin des environs.

 Photos Eddie