Observations

Le Campagnol roussâtre

campagnol roussatre Le Campagnol roussâtre

L'année dernière j'avais suivi la nidification du Faucon crécerelle. Durant le nourrissage des jeunes, les proies les plus fréquentes étaient le Campagnol roussâtre et ce n'était pas moins, chaque jour, de 15 campagnols qui terminaient dans l'estomac des jeunes Faucons.    

 

Faucon crécerelle avec ses proies - Campagnol roussâtre
 

A la recherche du Campagnol roussâtre

Cette année j'ai voulu en savoir plus sur ce petit animal, certes j'ai souvent entendu le bruissement des feuilles mortes signe qu'un rongeur se déplace en dessous mais je ne l'avais jamais réellement observé.

C'est pour cela que durant quelques semaines je me suis intéressé à ce petit rongeur de la famille des Muridés. Bien sûr il n'est pas difficile de trouver les trous d'entrée des galeries, le plus difficile est de connaître les habitudes des habitants du nid (heures de sorties, trajets) pour cela il faut s'armer de patience. Une fois les repérages effectués, j'ai mis quelques graines pour les "stopper" à un endroit précis, sans cela difficile de prendre des clichés ou de les observer, ces petites bêtes sont de véritables Formule 1.

Il a fallu une quinzaine de jours pour les habituer à ma présence, car j'avais dans l'esprit de les photographier puis de les filmer. Mais pour cela il fallait que je sois situé à moins de 2 mètres d'eux et allongé au ras du sol pour obtenir des photographies intéressantes...difficile d'intégrer discrètement une carcasse de 1,80 m dans l'environnement.

Le matériel utilisé pour la vidéo

Pour une fois j'ai décidé de filmer, pour cela j'ai utilisé une caméra déjà ancienne la Canon XM1 qui ne produit qu'un format de 720X576, loin du format HD actuel. J'ai placé la caméra sur une petite plate-forme réglable faite maison. Pour ce qui est des réglages, tout en manuel avec mise au point sur une mire à l'endroit supposé de l'arrêt du Campagnol et j'ai laissé tourner la caméra. Autant vous dire qu'il y a eu de longues minutes de rushs sans la moindre présence d'âmes qui vivent sur la bande vidéo.

L'avantage est que je n'étais pas à côté de la XM1, la profondeur de champ est suffisamment importante sur une caméra avec un petit capteur pour qu'une grande partie de la scène soit nette. Il faut juste faire attention au cadrage.

 
Le matériel utilisé pour la photographie

Appareil photo Nikon D90 avec objectif 120/400 sigma. Autant je pouvais laisser tourner la caméra et m'éloigner autant pour la photographie je devais être présent pour effectuer une mise au point précise sur les yeux du Campagnol (c'est une règle de la photographie, toujours réaliser la mise au point sur les yeux) et là est toute la difficulté, se sont des petits animaux farouches détalant au moindre mouvement ou au moindre bruit. Il a fallu quelques jours pour me faire "accepter".

Donc me voilà allongé au sol pour être au niveau des yeux du Campagnol, cela permet de donner plus de force à l'image qu'une photo réalisée en plongée. L'appareil photo posé sur un bean bag (petit sac rempli de haricots ou riz) pour la stabilité. Pour ceux que cela intéresse je pratiquais une sous-exposition de 1 diaph pour ne pas "cramer" les parties blanches du Campagnol.

Au final, cela a été une expérience intéressante, ces petits Campagnols roussâtres sont vraiment très photogéniques et je pense maintenant étendre l'expérience à d'autres petits rongeurs de nos campagnes.

 

Vidéo du Campagnol roussâtre

Lien vers la vidéo : ici

Photos  du Campagnol roussâtre

 

Pour en savoir plus sur le Campagnol roussâtre :

Le Campagnol roussâtre par Wikipédia

Campagnol roussâtre par Écologie nature